Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
dimanche, 20 septembre 2020 15:17
Plus

    Yaoundé: L’Espace Charles Atangana fermé au public

    Cela fait 10 mois que la fermeture de l’espace abritant le monument Charles Atangana dans la capitale est actée.

    C’est depuis le mois de Novembre 2019 que les visiteurs n’y ont plus accès. En ce début du mois août 2020, c’est toujours un espace calme qui accueille le visiteur. Des agents du service d’hygiène de la ville aux Sept collines s’activent dans ce qui est désormais quadrillé par des grilles de couleur noir et jaune sur les bouts. Les deux grands portails construits sont hermétiquement fermés.

    Un agent esquisse quelques raisons de la fermeture de ce lieu depuis novembre 2019. « L’accès au monument a été interdit par Gilbert Tsimi Evouna, l’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé. Il était question de construire un restaurant pouvant servir pour les administrations telles que le ministère des Transports, celui des Sports et de l’éducation physique » lance un agent d’entretien un râteau à la main, le 4 août 2020.

    Sous anonymat, l’agent du service d’entretien de cet espace renchérit : « Le monument Charles Atangana restera encore fermé en attendant la suite à donner par les nouvelles autorités de la ville de Yaoundé conduite depuis février 2020 par Luc Messi Atangana, le maire de la ville. »

    Située non loin de la Poste centrale, la représentation d’art de cet acteur de la présence allemande au Cameroun reste un symbole. De son vrai nom Charles Atangana Ntsama, il est né vers 1883 à Yaoundé. Issu d’une famille nombreuse, à la mort de son père Atangana Essomba 1889 alors que Charles Atangana n’a que 6 ans, bien qu’aîné de sa mère Judith Ndongo Edoa, elle va prendre une décision qui va changer le destin de son fils.

    Pour préserver l’encadrement et son éducation, le jeune Charles Atangana sera confié à son oncle Atangana Essomba Ngo, le chef de village Mvolyé. C’est ce dernier qui le confie finalement au Major Hans Dominik, l’un des officiers de l’armée allemande en quête d’occupation du territoire camerounais. C’est auprès du Major Hans Dominik qu’il apprendra la langue et sera son guide lors de ses descentes de terrains.

    Bien plus, Charles Atangana s’est présenté comme un interprète de l’officier allemand. Souvent, Charles Atangana se positionnait en médiateur pour éviter l’escalade de la violence, notamment les massacres entre Allemands et certaines populations autochtones.  En dehors de sa zone de résidence, Charles Atangana accompagnera le Major Hans Dominik dans des expéditions à l’Est et participe à la fondation de certaines villes camerounaises.

    La séparation entre les deux hommes a lieu à la mort du Major Hans Dominik en 1910 à Yoko alors qu’il occupait le poste de commandant de Yaoundé après son retour au Cameroun en 1903. Charles Atangana mourra 40 ans plus tard le 1er septembre 1943 à 60 ans.

    Source : mittelafrika.com

    Cet article a été écrit et publié en premier par Villes et Communes

    LAISSER UNE RÉPONSE

    SVP, laissez votre commentaire
    SVP, entrez votre nom ici

    *

    code

    533FansAimer
    2SuiveursSuivre
    25SuiveursSuivre

    Mobilité urbaine à Douala: Un système de bus rapides en vue pour 2021

    Une note publiée par les chercheurs à la Banque mondiale fait état que le Cameroun va soumettre un projet de bus rapide à Douala...

    Dès le 01er octobre 2020, Facebook va imposer à ses abonnés la TVA de 19,25% sur la vente des...

    – Evolution majeure dans la facturation des publicités Facebook au Cameroun. A compter du 1er octobre 2020, tous les annonceurs dont le pays...

    Élections régionales 2020: Ce sera le 6 Décembre

    Les élections régionales  sont prévues par la Constitution de 1996, mais n’ont jamais eu lieu. Elles sont désormais annoncées pour le 6 décembre 2020,...
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!