Vision 4 : «Mouf…chien…je peux te gifler », quand Pr Jean Bahebeck pète les plombs en direct et menace de tabasser le présentateur de l’émission « Club d’Elite »

Vision 4 : «Mouf…chien…je peux te gifler », quand Pr  Jean Bahebeck pète les plombs en direct et menace de tabasser le présentateur de l’émission « Club d’Elite »

L’émission « Club d’Elites » sur Vision 4 ce dimanche, a été le théâtre d’un incident inattendu. Le Pr Jean Bahebeck, médecin, universitaire, activiste et homme politique camerounais, a vivement réagi face au modérateur de l’émission, le journaliste Philip Boney.

Lors d’un débat sur le combat de Ruben Um Nyobe, 65 ans après sa mort, le Pr Bahebeck, se réclamant Upéciste fondamentaliste, a exprimé son mécontentement de manière abrupte. Sa réaction, qualifiée de « barbare » par certains, a été largement dénoncée sur les réseaux sociaux.

Les propos du Pr Bahebeck, « je peux te gifler » et « mouff…Chien », ont suscité une vague d’indignation, mettant en lumière la nécessité d’un débat respectueux, même en cas de désaccord profond.

Le comportement du Pr Bahebeck a non seulement choqué les téléspectateurs, mais a également jeté une ombre sur la discussion sérieuse et nécessaire autour de la figure de Ruben Um Nyobe.

Au lieu de se concentrer sur les idées et les arguments, l’attention a été détournée vers un incident regrettable. Cet événement rappelle que, quelles que soient les passions et les convictions personnelles, le respect de l’autre est un principe fondamental dans toute discussion. Il est à espérer que cet incident servira de leçon pour les futurs débats.

Cet article a été écrit et publié en premier par 237 ACTU

Tawamba sauve Al-Okhdoud de la relégation en Saudi Pro League

Tawamba sauve Al-Okhdoud de la relégation en Saudi Pro League

L'international camerounais a été un maillon essentiel de son équipe pour assurer le maintien en division supérieure, en battant Al Ta'ee sur le score de 2-0. La rencontre était à hauts risques pour les deux équipes, qui se trouvaient dans des situations préoccupantes...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invalid model provided!