Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
samedi, 6 mars 2021 23:56
Plus

    Une structure autonome créée au Port de Douala-Bonabéri

    Une structure autonome créée au Port de Douala-Bonabéri

    Une convention y relative a été signée la semaine dernière à Douala entre la structure portuaire et la société Group Afric Concept.

    Texte alternatif de la bannière

    Jean Pépin Ndjo

    La circonscription portuaire de Douala-Bonabéri sera bientôt dotée d’un système indépendant d’alimentation en eau potable et de défense contre l’incendie. C’est du moins ce qui ressort de la convention signée la semaine dernière entre Cyrus Ngo’o, directeur du Port autonome de Douala (PAD) et le responsable de la société Group Afric Concept adjudicatrice dudit marché en présence d’Alphonse Nafack, Administrateur directeur général d’Afriland First Bank. En paraphant le document qui la lie désormais à la structure portuaire, cette dernière s’engage à procurer l’ensemble des équipements et infrastructures utiles à l’exécution des activités autorisées, pour un coût global de 26.2 milliards de Fcfa hors taxes.

    Dans les détails, il s’agit de la création d’une structure autonome dénommée Eau Port de Douala-Bonabéri (EPD) S.A en charge de l’exécution des activités de production des deux composantes du projet à savoir la composante « eau potable », et celle relative à la protection incendie. Pour ce qui est de la première composante, il est question de la mise sur pied de cinq forages haut débit, cinq unités complètes de déferrisation, quatre châteaux d’eau de 700 m3 chacun, trois réservoirs au sol de 1500 m3, deux forages piézométriques pour l’étude de la nappe, environ 41 kilomètres de canalisation  et un local technique pour l’analyse de l’eau. A ces ouvrages, vont s’ajouter 350 compteurs électromagnétiques pour les amodiataires, ainsi que 6 groupes électrogènes.

    La composante « défense contre l’incendie » comprendra entre autres environ trente un (31) kilomètres linéaires de canalisation en PEHD PN16, la réhabilitation du réseau électrique de l’immeuble siège du Port autonome de Douala (PAD), la construction de deux réservoirs boulonnés au sol d’une capacité de 1500 m3 chacun, 115 poteaux incendie de type « DN 100 » et « DN 150 », ainsi que 126 bouches d’incendie de type « DN 100 ». A cela va s’ajouter l’acquisition d’un camion de forte puissance pour les interventions des marins pompiers, un autre à bras élévateur télescopique pour défense contre l’incendie, ainsi que 4 plateformes d’aspiration sur les quais, 3 centrales de défense contre l’incendie, 3 groupes électrogènes ainsi que la formation d’une équipe d’élite de pompiers. Le projet qui bénéficie du soutien Financier d’Afriland First Bank, fait partie des nombreux projets initiés en 2017, maturés et validés par le Conseil d’Administration du PAD.

    Cet article a été écrit et publié en premier par Le Financier d’Afrique

    536FansAimer
    0SuiveursSuivre
    34SuiveursSuivre

    Cameroun : Le Pr Justine Diffo, PCA de l’ART, entretient les femmes au sujet...

    – La journée internationale de femme sera célébrée dans quelques jours. Dans ce cadre, de nombreuses activités sont organisées tout le long de...

    🔴 Sur STV 2, “Le Journal du 04 Mars 2021 avec Ines Pangang”

    Cette vidéo est un contenu de la chaîne Youtube de STV 2

    🔴 Regardez le “JOURNAL 20H DU VENDREDI 05 MARS 2021- Equinoxe tv”

    Cette vidéo est un contenu de la chaîne YouTube d'EQUINOXE TV
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!