Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
dimanche, 23 janvier 2022 16:20
Plus

    Panafrican Awards : pour une Afrique libre

    Panafrican Awards : pour une Afrique libre

    Cet évènement à l’échelle continentale qui se déroule le 11 décembre 2021 prime l’excellence africaine, à travers les différents secteurs d’activités de ses acteurs.

    700. C’est le nombre d’invités attendus le 11 décembre 2021 à la Falaise Diamond à Douala. Ils viendront des quatre coins du monde pour célébrer l’Afrique à travers les Panafrican Awards 2021. Une initiative du Mouvement African Revival. Son président, Paul Ella, est le promoteur desdits awards. «Cet évènement qui est le tout premier du genre en Afrique et dans le monde a été initié parce que nous avons pensé qu’il était de bon ton de rendre hommage à tous ceux qui rament à contre-courant, quel que soit leur secteur d’activités. Il faut rendre hommage à tous ceux qui sortent de la pensée unique et qui veulent faire entendre un autre son de cloche et qui plaident en faveur d’une Afrique libre, grande, pour qu’elle retrouve ses lettres de noblesses. L’Afrique qui est la terre mère de toutes les sciences, de tous les savoirs, le grenier du monde parce que regorgeant les ressources de tout type, n’a pas seulement son mot à dire, mais doit donner l’exemple à suivre», a expliqué Paul Ella devant la presse ce jeudi 25 novembre 2021, au restaurant camerounais l’Ambassadeur Gourmet de Douala.

    Lire aussi :Vol de la Mémoire : aidé par l’inertie des Africains, l’Allemagne refuse toute restitution 

    Pour le mouvement African Revival qui a pour objectif le retour en unité des Africains et afro-descendants, «il y a urgence à restaurer tout ce qui, jusqu’ici, a été omis, urgent de rectifier tout ce qui a été falsifié, de redonner à l’Afrique sa place. L’Afrique donne le ton parce qu’elle est l’origine de toutes les civilisations. Aujourd’hui elle est meurtrie, bafouée, méprisée, et bon nombre d’Africains continuent de se laisser dire ce qui est bon ou mauvais pour eux. Les Panafrican Awards veulent remettre l’Afrique et les intérêts des peuples africains au centre des préoccupations du continent, afin de fédérer les objectifs de par le monde», a martelé le promoteur Paul Ella. Pour l’homme politique Banda Kani, «tant que le patrimoine que représente l’Afrique sera nié dans le monde, le monde ne sera pas en paix. Etre dépositaire de la civilisation n’est pas un vain mot. Ça donne aussi des responsabilités particulières dans un temps où les repères qui ont guidé l’humanité pour sa sauvegarde sont complètement brouillés. La mère de l’humanité a à dire

    Lire aussi :Alain Oyono : «Je rêve de jouer dans mon pays, je n’attends que l’invitation» 

    Pierre Nillon, Jean-Emmanuel Pondi, Salif Keita, Samuel Eto’o Fils, Dieudonné Mbala Mbala, Roger Milla, Ama Ata Aidoo, Doumbi Fakoly, Angélique Kidjo, Lilian Thuram, Kemi Seba, Bachir Ladan, Monseigneur Samuel Kleda, André-Blaise Essama, Prince Kum’a Ndumbe, Konaré Mohammed, Banda Kani…font partie des 89 nominés des 23 catégories en compétition. Les votes se passent en ligne au www.panafricansawards.com  .«Cette liste ne reflète pas les seules personnes qui soient dignes en Afrique dans ce combat panafricain. Tout a un début et il fallait bien trouver un prétexte pour démarrer. Plusieurs filles et fils du continent se battent au quotidien pour faire valoir les droits, la dignité africaine et ce n’est qu’une brochette de ce grand ensemble que vous retrouvez dans cette liste. L’évènement aura lieu chaque année», rassure le promoteur.

    Lire aussi :Décolonisation : L’Italie réclame le départ de la France en Afrique

    Le jury de cette édition des Panafrican Awards est présidé par Suzanne Kala-Lobè. Autour d’elle, l’entrepreneur et panafricain Barthel Jesskiel Taketsa, et Marie Leka, présidente de l’association Ar. «Notre rôle à nous c’est de récompenser l’excellence africaine dans tous les domaines. Tous ces hommes et femmes ont été sélectionnés par un jury populaire à hauteur de 50% des voix, et le jury 50%. Notre rôle c’est d’essayer de rendre compte de la diversité de talents dont regorge notre continent, et couronner ce talent d’un prix», dixit Suzanne Kala-Lobè.

    Valgadine TONGA

    Cet article a été écrit et publié en premier par La Voix du Koat

    536FansAimer
    0SuiveursSuivre
    34SuiveursSuivre

    🔴 Sur STV 2, “Ndokoti: quelques jours après les casses opérées par les agents...

    #stvcameroon Cette vidéo est un contenu de la chaîne Youtube de STV 2

    🔴 Sur STV 2, “CAN TotalEnergies Cameroun 2021: Les réseaux Sociaux font leur CAN”

    #stvcameroon Cette vidéo est un contenu de la chaîne Youtube de STV 2

    ⏯️ Achille AZEMBA MOMO : « On ne peut affirmer que les séparatistes sont responsables...

    Pour réécouter en intégralité l’interview, cliquez sur le lien ci-dessous: ABK Radio Officiel · ABK MATIN – ACHILLE AZEMBA MOMO – 18 01 2022 Ci-dessous...
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!