Lutte contre le chômage : ces filières porteuses

Lutte contre le chômage : ces filières porteuses
Lutte contre le chômage : ces filières porteuses

Lutte contre le chômage : ces filières porteuses

Les débouchées des secteurs esthétique, sécurité incendie, énergies renouvelables, etc. sont présentées depuis hier à la 4e édition du Carrefour des métiers et de la bourse de l’emploi.

Le ciel assombri qui a couvert la ville de Yaoundé, hier en matinée, n’a pas empêché la tenue de la 4e édition du Carrefour des métiers et de la bourse de l’emploi (Carmec 2020). Occasion pour le ministère de l’Emploi, de la formation professionnelle (Minefop), d’exposer à la centaine de jeunes venus prendre part à cette rencontre les filières porteuses. En l’occurrence l’esthétique, la mode, la sécurité incendie, les énergies renouvelables, la menuiserie, l’agriculture, etc. Le thème choisi par le Minefop collait à l’actualité : « Résilience stratégique des métiers porteurs dans le contexte de la crise sanitaire ».  Les objectifs de ce Carrefour des métiers étaient nombreux. Il s’agit de renseigner les jeunes et susciter leur intérêt sur les opportunités d’emplois dans les métiers porteurs et innovants ; accroître l’employabilité des jeunes ; favoriser les échanges entre chefs d’entreprises et promoteurs des Centres de formation professionnelle pour une meilleure information de ces derniers sur les attentes des entreprises en termes de compétences. 
C’est l’esplanade de l’Institut national des formateurs et de développement des programmes qui a réuni des entreprises, structures de formation professionnelle, mais également une centaine de jeunes en quête d’emploi. Une initiative qui semble avoir séduit plus d’un. A l’instar de Murielle, étudiante en « 3e année Phys…

Cet article a été écrit et publié en premier par Cameroon Tribune

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Le village Nkolmetet s’est réveillé dans la colère ce 17 mai 2024. Barricades doublés de pneus incendiés en pleine chassée, sur la route reliant Yaoundé à la ville de Mbalmayo. A l’origine, le décès « par balle » d’un chasseur nommé Zang, et plus connu dans la contrée...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invalid model provided!