Lions Indomptable : Un journaliste de Canal+ s’indigne contre Marc Brys « Si j’étais lui, je quittais le Cameroun… »

Lions Indomptable : Un journaliste de Canal+ s’indigne contre Marc Brys « Si j’étais lui, je quittais le Cameroun… »

Le technicien belge de 61 ans, Marc Brys, est en plein imbroglio au Cameroun, où il a été nommé sélectionneur de l’équipe nationale de football par le ministre des Sports.

Le Cameroun est plongé dans une crise sportive sans précédente, accentuée désormais avec l’annonce de la suspension du sélectionneur, Marc Brys, par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

L’histoire commence le 9 avril dernier, lorsque le ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, nomme Marc Brys pour remplacer Rigobert Song, non reconduit après l’élimination de la sélection camerounaise en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations face au Nigeria. Samuel Eto’o, désavoué, avait qualifié cette nomination d’« illégale » et avait même zappé la cérémonie de présentation de son sélectionneur.

Malgré cela, Eto’o s’était finalement rétracté à accepter l’arrivée du technicien belge de 62 . Seulement, le bras de fer s’est poursuivi pour la mise en place du staff technique : l’un imposé par le gouvernement (avec Joachim Mununga, François Omam Biyick, Ahu Bessong), l’autre par la Fédération camerounaise (Ndtoungou Mpile, David Pagou, Carlos Kameni, Benoit Angbwa).

Le mardi 21 mai, la chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique camerounais (CNOSC) a décidé de suspendre les nominations effectuées par Samuel Eto’o. La Fecafoot a aussitôt contre-attaqué en annonçant le départ du sélectionneur avant même qu’il ne dirige un match.

Dans cette situation chaotique, le journaliste de Canal+, Nabil Djellit, a jugé nécessaire de se lâcher contre Marc Brys. Sur le plateau de Talents d’Afrique, le journaliste franco-algérien a déclaré : « Je me pose une question en fait. Marc Brys ? Si j’étais lui, je serais parti. Comment fait-il pour rester ? Il y a un moment où vous n’êtes pas désiré par le président de la Fédération camerounaise de football, de toute façon, votre travail va être entravé d’une manière ou d’une autre ».

Nabil Djellit pense donc que Marc Brys devrait simplement démissionner face à ce mauvais spectacle qui n’honore pas le football camerounais. Les matchs des éliminatoires du mondial 2026 sont à venir et les tensions entre les différents acteurs du football camerounais semblent s’accentuer.

Cet article a été écrit et publié en premier par 237 ACTU

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Le village Nkolmetet s’est réveillé dans la colère ce 17 mai 2024. Barricades doublés de pneus incendiés en pleine chassée, sur la route reliant Yaoundé à la ville de Mbalmayo. A l’origine, le décès « par balle » d’un chasseur nommé Zang, et plus connu dans la contrée...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invalid model provided!