Le festival « Douala Série » brille pour sa première édition

Le festival « Douala Série » brille pour sa première édition
Le festival « Douala Série » brille pour sa première édition

La première édition du « Douala série » a fait vibrer toute la capitale économique durant les 04 jours du festival. Retour sur les grandes lignes.

Le festival panafricain de série de Douala a drainé du beau monde dans la ville la semaine dernière. Du 15 au 18 novembre dernier, des ateliers de formation, projection de séries et cérémonie d’awards ont rythmé le quotidien des festivaliers.

L’événement organisé par Ebenezer Kepombia a permit aux séries camerounaises et africaines d’avoir une belle visibilité. C’était aussi l’occasion de mettre à niveau les acteurs et futurs acteurs sur des thèmes comme le jeu d’acteur face caméra, atelier contre la piraterie, colloque international contre le streaming, et bien d’autres.

C’est la crème de la crème des acteurs et professionnels du domaine qui étaient alors présents à cet évènement. Lucie Memba Bos, Landry Ngamba, Emy Dany Bassong, Bineta Leye, Rigobert Tamwa, Stéphanie Kum, Patricia Keyi, Fidèle Ngo, Franck Vlehi, Daniel Nsang, Moustik le Karismatik, Joel Patrick Oyono, et des dizaines dautres…

Les différents réalisateurs et producteurs de web-série ont eu l’opportunité de rencontrer les acheteurs de TV5 Monde pour des éventuelles diffusions sur la chaine internationale.

Un village du festival se tenant à Canal Olympia offrait aussi divers animations: Grillades, Restauration, Détente, Divertissements. Emma Lohoues, invitée spéciale, a pu en plus réaliser la dédicace de son oeuvre « dans les yeux d’Emma ». Bref du 15 au 18 novembre, Douala Série a frappé fort. Un entrée en matière réussi.

Marie Claude

Cet article a été écrit et publié en premier par People 237

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Le village Nkolmetet s’est réveillé dans la colère ce 17 mai 2024. Barricades doublés de pneus incendiés en pleine chassée, sur la route reliant Yaoundé à la ville de Mbalmayo. A l’origine, le décès « par balle » d’un chasseur nommé Zang, et plus connu dans la contrée...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invalid model provided!