La SGG et la Bicig liées par une convention de garantie

La SGG et la Bicig liées par une convention de garantie
La SGG et la Bicig liées par une convention de garantie

Elle prévoit la mise à disposition de la banque d’une enveloppe de 2,5 milliards de Fcfa pour contribuer au soutien des Petites et moyennes entreprises gabonaises.

La Société de garantie du Gabon (SGG) et la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) sont désormais liées par une convention de garantie de portefeuille, qui permettra de garantir à hauteur de 50%, les crédits qui seront consentis aux PME/PMI y compris les start-ups. Les documents ont été paraphés le 18 janvier 2023 entre le Directeur général (DG) de la SGG, Alban Etho, et celui de la Bicig, Bene Sammarie, dont la structure va bénéficier d’un financement de 2,5 milliards de Fcfa pour contribuer au soutien des Petites et moyennes entreprises (PME) gabonaises.

A travers cette initiative, la Bicig qui se classe parmi les principales banques du Gabon, vient ainsi concrétiser sa volonté de contribuer fortement au développement de l’économie du pays en général, et du secteur privé en particulier. « La garantie mise en place pour les PME/PMI vient renforcer le dispositif d’accompagnement des acteurs locaux et ainsi sécuriser, accélérer le développement économique du Gabon », a indiqué à cet effet Bene Sammarie. Les projets portés par les femmes et ceux dont les activités vont dans le sens de la réduction de l’empreinte carbone, à travers un rehaussement du taux de couverture à 75%, seront priorisés.

Les financements issus de ce partenariat qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), seront donc d’appui conséquent au secteur privé, notamment par le biais des établissements de crédits qui en sont les bénéficiaires directs. Le but étant de partager son risque de contrepartie, de bénéficier d’une pondération avantageuse sur la partie du financement couvert par la garantie et accroître le volume de crédits accordés aux PME/PMI. « Ce partenariat majeur avec la Bicig s’inscrit dans une perspective de mieux répondre aux besoins de financement des entreprises et représente la première pierre de l’édifice que nous souhaitons bâtir pour renforcer l’économie gabonaise. L’objectif étant de garantir cette association avec tous les établissements de crédits pour faciliter l’accès des PME au financement », a déclaré pour sa part Alban Etho.

Cet article a été écrit et publié en premier par Le Financier d’Afrique

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *