La générosité de Brenda Biya crée la polémique

La générosité de Brenda Biya crée la polémique

La fille du Président de la République, Brenda Biya, fait une nouvelle fois parler d’elle. Cette fois-ci, c’est pour un cadeau extravagant offert à son amie, qui a enflammé la toile. En effet, Brenda a offert un sac Kelly Hermès d’une valeur de plus de 34 000 euros, soit 22 millions de F CFA. Un cadeau qui a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Certains internautes n’ont pas hésité à critiquer le geste de la jeune femme, éviquant le contraste entre ces dépenses luxueuses et les besoins réels du pays. Marlene Emvoutou, par exemple, a vivement réagi en indiquant que 22 millions de F CFA pourraient financer la construction de 5 salles de classe à Maroua, ou encore acheter de nombreuses tables bancs pour les écoles défavorisées.

«Pendant ce temps, Brenda Biya qui n’a jamais eu de revenus, offre un sac de 34 000 euros à son amie… Nous, les aigries de la République, nous pensons que Brenda pouvait offrir ce cadeau discrètement sans faire une vidéo où elle parle et la poster sur son Snap. Nous savons qu’en Europe pour acheter un sac d’une telle valeur, il faut justifier la provenance des fonds, et donc, c’est certainement un compte appartenant à ses parents domicilié en Europe qui a été sollicité pour régler une telle facture. 22 millions de F CFA, construisent 5 salles de classe à Maroua. Brenda chou, le jour où tu iras offrir des tables bancs à l’école publique de Mekam à 25 kilomètres du village de ton père, je vais demander les excuses publiques à ta maman. Une table banc coûte 5000 F CFA. Imagine alors combien de tables bancs on peut acheter avec 22 millions de F CFA. Inscrivez-vous sur les listes électorales », a écrit Marlène Emvoutou.

La générosité peut parfois être mal interprétée, surtout lorsqu’elle est affichée de manière ostentatoire.

Cet article a été écrit et publié en premier par 237 ACTU

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Nkolmetet : un policier abat un homme – News du Cameroun

Le village Nkolmetet s’est réveillé dans la colère ce 17 mai 2024. Barricades doublés de pneus incendiés en pleine chassée, sur la route reliant Yaoundé à la ville de Mbalmayo. A l’origine, le décès « par balle » d’un chasseur nommé Zang, et plus connu dans la contrée...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invalid model provided!