Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
mercredi, 21 octobre 2020 15:29
Plus

    Élections régionales 2020: Ce sera le 6 Décembre

    Les élections régionales  sont prévues par la Constitution de 1996, mais n’ont jamais eu lieu. Elles sont désormais annoncées pour le 6 décembre 2020, selon la décision du président de la République Paul Biya.

    Il s’agira d’un scrutin indirect lors duquel des collèges électoraux choisiront 90 conseillers régionaux aux pouvoirs limités, dont 20 représentants de chefferie traditionnelles. Parmi les opposants, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto et le Front social démocrate (SDF) ont déjà dit qu’ils boycotteraient, au contraire du PCRN de Cabral Libii.

    Le gouvernement, par la voix de son ministre de l’Administration territoriale, dit vouloir accélérer le processus de décentralisation, et menace contre toute tentative de troubles à l’ordre public. Et c’est un Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration territoriale, résolument offensif qui s’est présenté à la presse, quelques heures seulement après la convocation par Paul Biya du corps électoral pour le 6 décembre 2020.

    « Il nous est revenu que certains responsables de partis politiques en perte de vitesse ont lancé des mots d’ordre irresponsables en posant des préalables pour la tenue de l’élection des conseils régionaux, faute de quoi ils engageront des actions visant à déstabiliser les institutions républicaines et contre celui qui les incarne, son excellence Paul Biya. » précise le MINAT.

    Ce que prévoit les textes à propos du scrutin

    L’article 243 du Code électoral stipule que l’élection des Conseillers régionaux, ces délégués des départements, se fait par suffrage universel indirect. Représentants du commandement traditionnel, ils sont élus par leurs pairs. En effet, leur mandat est cinq ans. Selon l’article 245, les Conseillers régionaux se renouvellent intégralement tous les cinq ans. Ainsi, l’élection a lieu au plus tard 20 jours avant l’expiration du mandat des Conseillers.

    Sur le fond, le Conseil régional doit refléter les différentes composantes sociologiques dans la région. Par exemple, en termes de genre. Par ailleurs, cette disposition de l’article 246 du Code électoral, ajoute que le nombre, la proportion par catégorie et le régime des indemnités des Conseillers régionaux font l’objet d’une loi spécifique.

    L’article 248 du Code électoral souligne que les délégués départementaux sont élus par un collège électoral composé de Conseillers municipaux. L’alinéa 2 du même article précise que le choix du commandement traditionnel s’opère par un collège électoral constitué des chefs traditionnels de 1er, 2e et 3e degrés autochtones. Quant aux chefs traditionnels justifiant de la qualité de Conseiller municipal, ils ne peuvent exprimer leur suffrage que dans un seul collège électoral.

    Concernant le mode de l’élection des représentants des départements, l’article 250 du Code électoral renseigne qu’il s’effectue par un scrutin de liste mixte à un tour. D’après l’article 55 (1) de la Constitution, les régions, tout comme les communes, sont des personnes morales de droit public (2). Elles jouissent de l’autonomie administrative et financière pour la gestion des intérêts régionaux et locaux.

    Cet article a été écrit et publié en premier par Villes et Communes

    LAISSER UNE RÉPONSE

    SVP, laissez votre commentaire
    SVP, entrez votre nom ici

    *

    code

    536FansAimer
    2SuiveursSuivre
    27SuiveursSuivre

    le MINMIDT reçoit l’Ambassadrice de la République Fédérale d’Allemagne

    Le #MINMIDT Gabriel DODO NDOKE a reçu en audience ce 19 Octobre 2020 l’Ambassadrice de la République Fédérale d’Allemagne Le Docteur Corinna...

    Cameroun : Paul BIYA demande au gouvernement de renoncer à la collecte de la taxe douanière sur les téléphones...

    – La nouvelle est tombée ce 19 octobre 2020 via un courrier du Secrétaire général à la présidence de la République adressé au...

    Le MINMIDT évalue le cahier des charges d’ERAMET au cours d’une audience

    Le MINMIDT évalue le cahier des charges d’ERAMET au cours d’une audience Le Ministre des mines, de l’industrie et du Développement Technologique Gabriel...
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!