« Cette convention vient renforcer le dispositif d’accompagnement des PME à l’international » Youssoufa Bouba, directeur général adjoint d’Afriland First bank

« Cette convention vient renforcer le dispositif d’accompagnement des PME à l’international » Youssoufa Bouba, directeur général adjoint d’Afriland First bank

(BFI) – Afriland First Bank, leader du marché bancaire Camerounais et Proparco, filiale du groupe Agence Française de Développement dédié au secteur privé, ont signé ce jour 09 juillet 2024 à Douala, la capitale économique du Cameroun, une convention de renouvellement et d’augmentation de la ligne de garantie de trade finance de 9.839 milliards de Fcfa (15 millions d’euros) à 13,119 milliards de Fcfa (20 millions d’euros). La cérémonie de signature s’est faite en présence de Youssoufa Bouba, directeur général adjoint d’Afriland First bank et de Mehdi Tanani, Directeur régional Afrique Centrale.

« Le renouvellement et l’augmentation de la ligne de garantie de Trade Finance entre Afriland First Bank et Proparco constituent une excellente nouvelle pour nos acteurs économiques. La signature de cette nouvelle convention, qui porte la ligne de garantie de 15 à 20 millions d’euros, témoigne de l’engagement mutuel des deux institutions à poursuivre leur fructueuse collaboration » a indiqué Youssoufa Bouba.

Première banque du marché camerounais, Afriland First Bank appartient à un réseau bancaire international présent en Afrique, en Europe et en Asie et qui finance des opérations de Trade Finance des grandes entreprises et des PME sur l’ensemble du continent africain. En sa qualité d’acteur majeur et leader du secteur bancaire local, Afriland First Bank a besoin de partenaires crédibles, de référence et capables d’apporter une garantie dans les transactions financières de ses clients à l’international. C’est dans ce cadre que la banque continue de faire confiance à son partenaire Proparco, institution financière de développement donc la vocation est de soutenir les acteurs économique et financiers engagés dans une démarche entrepreneuriale responsable, éthique et transparente.

« Nous avons un dispositif d’accompagnement des PME à l’international et cette convention vient donc renforcer ce dispositif car dans notre philosophie, les PME sont au premier rang de ce dispositif de par leur forte capacité à porter toute économie qui se veut ambitieuse » a poursuivi le manager.

D’une durée de deux (02) ans renouvelable, la garantie d’opération de Trade Finance signée ce jour permettra à la banque d’accroitre son soutien aux PME locales et de facilité l’accès de ces derniers au financement des activités d’approvisionnement en biens essentiels pour doper l’activité économique du pays. Cette ligne de Trade finance vient ainsi accroître les capacités d’intervention de la banque en matière de financement des activités du commerce international et permettre aux entreprises de bénéficier de nouvelles possibilités d’accompagnement.

Le Trade Finance est un programme de garantie des transactions lancé en 2017 par Proparco afin de soutenir le développement du commerce dans ses zones d’intervention. Ce projet a un impact significatif car il soutient la banque sur les marchés internationaux et encourage les banques étrangères à accroître leurs opérations de Trade Finance avec Afriland First Bank et ses clients locaux.

« En garantissant les instruments de Trade Finance des banques partenaires auprès de leurs correspondants bancaires, Proparco sécurise les transactions et facilite le développement des relations commerciales entre importateurs et exportateurs » avait indiqué Audrey Maignan, alors Directrice Régionale Afrique Centrale chez Proparco lors de la signature de la première convention de garantie de 15 millions d’euros le 3 février 2022.

Ainsi pour ceux qui ont vécu cette première convention, « les souvenirs de la cérémonie de signature sont encore présents dans nos mémoires. Nul doute qu’il en sera de même pour la présente cérémonie, et que nous nous retrouverons ici dans deux ans pour son renouvellement, et peut-être même pour une nouvelle augmentation de la ligne de garantie » a prédit Youssoufa Bouba.

André Noir

Cet article a été publié par Business Finance International

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invalid model provided!