Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
mercredi, 25 novembre 2020 08:22
Plus

    Cameroun : Jean De Dieu Momo ne veut pas d’une élection présidentielle à deux tours

    « Clarifions notre position au sujet de la demande de modification du code électoral: La revendication subreptice au cœur de cette demande est l’exigence d’un deuxième tour à l’élection présidentielle. Pour ma part, c’est est une ruse politique consistant à l’union des perdants du premier tour contre le vainqueur ayant obtenu le suffrage du peuple », écrit Jean De Dieu Momo ce lundi 3 août 2020, dans une tribune publiée sur sa page Facebook.

    Dans son argumentaire, l’homme politique estime qu’un tel  système électoral est un grand frein à la démocratie. « Au premier tour chacun se prenant pour le Messie refuse la candidature unique et après la défaite, trouve malin de tous s’unir contre le vainqueur. Vous pensez tromper qui? Ceci est anti démocratique et anticonstitutionnel. N’induisez plus le peuple en erreur en lui vendant des illusions. Démontrez-moi le contraire de ce que je dis là », analyse celui-ci.

    Maurice Kamto

    Une analyse que partagent certains camerounais abonnés de la page Facebook du président du Paddec. Cela est vrai avec le sociologue Magloire Ndongmo, qui soutient l’idée du ministre délégué.  « Je me prononce rarement sur les questions politiques mais là je trouve que c’est excellent comme analyse. On ne peut pas refuser l’union dans l’opposition et soutenir le second tour qui vise l’union contre le premier vainqueur! Ce n’est pas cohérent ! », écrit-il en commentaire.

    Au Cameroun, l’option d’une élection présidentielle à deux tours, est l’une des exigences posées par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto, pour prendre part à une élection. Le parti de l’opposition estime par ailleurs qu’il faut une refonte totale du code électoral pour l’organisation des  élections libres et transparentes.

    Cet article a été écrit et publié en premier par Actu Cameroun

    LAISSER UNE RÉPONSE

    SVP, laissez votre commentaire
    SVP, entrez votre nom ici

    *

    code

    536FansAimer
    2SuiveursSuivre
    30SuiveursSuivre

    Mairie de Galim: Les frais de location des véhicules et divers ont coûté 27 millions

    Lors de la tenue du dernier conseil municipal le 18 juillet 2020 à Galim en présence du préfet des Bamboutos Budu Ewango Ernest et...

    Assemblée Nationale: Plaidoyer des Parlementaires vis à vis des actes d’état-civil

    Les députés se sont concertés durant la dernière session ordinaire de l’année sur la question le 16 Novembre 2020. En cause l’introduction de débats...

    Insécurité à Douala: Les Chefs traditionnels Sawa interpellent les autorités

    .center_content1 { position:absolute; overflow:visible; top:50%; left:50%; width:100%; transform:translateY(-50%) translateX(-50%); -webkit-transform:translateY(-50%) translateX(-50%); -ms-transform:translateY(-50%) translateX(-50%); -moz-transform:translateY(-50%) translateX(-50%); -o-transform:translateY(-50%) translateX(-50%); } #RW_Load_SVS_Navigation1 {...
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!