Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
mercredi, 20 janvier 2021 11:39
Plus

    Cameroun : Au sujet de Camtel et de Blue, la ministre et le PCA prescrivent à Judith Yah Sunday « un retour sans délai…

    [Digital Business Africa] – Alors que de nombreux Camerounais attendent le lancement de Blue, la branche mobile de la Cameroon Telecommunications, une correspondance de la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng adressée au directeur général de Camtel, Judith Yah Sunday épouse Achidi, le 11 janvier 2021 laisse croire que le lancement de Blue ne sera pas pour demain. Cette correspondance ayant fuité sur les réseaux sociaux et dont Digital Business Africa a obtenu copie laisse entrevoir quelques freins au déploiement de Blue et à la gestion de Camtel.

    Tout d’abord, l’on apprend de cette correspondance que Blue envisageait son lancement sans Business Plan et sans conclusion d’un accord clair pour les interconnexions avec les autres opérateurs. C’est du moins ce qu’indique la ministre. « Vous avez planifié le lancement du réseau mobile pour le 21 décembre 2020 sans business plan. Au cours d’une réunion que j’ai présidée en présence du Régulateur le 16 décembre 2020 dans ce cadre, ce lancement avait été différé en raison des insuffisances réglementaires notoires à la mise en œuvre du réseau mobile. Dans un courrier reçu le 7 janvier 2021, vous m’invitez à présider le lancement du mobile pour la date du 13 janvier 2021, sans rendre compte de la levée des réserves formulées au cours de la réunion 16 décembre 2020. Tout ceci ne permet non seulement pas d’assurer une entrée réussie de l’opérateur historique dans le segment de la téléphonie mobile (pourtant tant attendue), mais aussi de rassurer les acteurs du secteur sur la neutralité, la transparence, la non-discrimination et l’objectivité de CAMTEL à gérer les segments de monopole de fait (fixe, transport) », écrit Minette Libom Li Likeng à Judith Yah Sunday épouse Achidi.

    La ministre prescrit à la DG de Camtel « un retour sans délai à l’orthodoxie managériale », à l’effet de garantir le succès de la réforme engagée et la crédibilité de l’opérateur historique.  

    Autre point sur lequel semble être en désaccord la ministre, la gestion des ressources humaines par la direction générale de Camtel. La ministre, à la suite d’une plainte du Commissaire aux comptes de l’entreprise, constate des entorses au principe de nomination par la direction générale des responsables par intérim relevant de la compétence du Conseil d’Administration. « Toute chose de nature à compromettre le climat social au sein de l’entreprise et sa capacité à se positionner sur des projets nouveaux », estime la ministre.

    Aussi, la DG aurait mis sur pied une « task force » composée de 170 personnels en lieu et place de la Business Unit Mobile, « sans aucune précision sur les missions et les aspects liés à la gestion de cette Unité ». Tout comme l’on note le non-respect de la mise en place effective des trois (03) Business Units qui conditionne la réussite de l’exploitation des concessions octroyées : la réforme prescrite à CAMTEL, suite aux concessions (Mobile, Fixe et Transport) à elle attribuées le 04 mars 2010 par le Gouvernement, prévoit  la mise en place « d’un CONTINUUM ORGANISATIONNEL OUVERT avec la création en son sein des Business Units, en fonction de chacun des titres d’exploitation attribué »

    Des intérims à problèmes

    Dans une autre correspondance adressée cette fois-ci à la ministre des Postes et Télécommunications le 11 janvier 2021, Alfred Essam, cadre en service à Camtel et délégué du personnel, fait savoir à Minette Libom Li Likeng que par note de service N° 005 DG/DRI-1/SGCR du 08 janvier 2021 portant désignation des intérimaires à la  Camtel, la direction générale a posé un acte de nature à compromettre l’ordre social dans l’entreprise, « du fait de son caractère illégal et inique ». Ceci sous prétexte de désigner des intérimaires pour palier au départ à la retraite de certains responsables.

    La DG a donc nommé des intérimaires à des postes de Directeurs et de Sous-Directeurs. Le délégué du personnel se plaint de ce que les intérimaires choisis sont des personnes externes non encore recrutées à CAMTEL. Pour Alfred Essam, c’est illégal et non approprié de faire recours à l’expertise extérieure à Camtel pour les postes de responsabilité pour lesquels des compétences internes existent. Cela pourrait, dit-il, exacerber les employés qui ont jusqu’alors travaillé dur pour maintenir leur entreprise à flot. D’où sa demande à la ministre de rapporter cette note de nomination de la DG.

    Requête ayant visiblement reçu l’assentiment de la ministre qui a écrit le même jour au PCA pour lui faire part de cette situation. Le PCA, Mohamadou Saoudi, écrira lui aussi le même jour à la DG pour lui demander de « bien vouloir surseoir à l’exécution de la Note de Service n° 005/DG/DRI-ISGCR du 08 janvier 2021 portant désignation des intérimaires à la Société Cameroon Telecommunications, qui présente des irrégularités ».  « En cas nécessité, conseille le PCA, une proposition conséquente devra être présentée au prochain Conseil d’Administration envisagé à la fin du mois de janvier, dans les formes prescrites par la réglementation en vigueur. »

    Au regard de tout cela, il va sans dire que la DG de Camtel, Judith Yah Sunday épouse Achidi souffle du chaud et froid par ces temps et que le lancement de l’opérateur mobile Blue n’est pas pour demain comme initialement prévu.

    Par Digital Business Africa








    Cet article a été écrit et publié en premier par Digital Business Africa

    536FansAimer
    0SuiveursSuivre
    34SuiveursSuivre

    🔴 Regardez le “JOURNAL 20H DU MARDI 19 JANVIER 2021- ÉQUINOXE TV”

    Cette vidéo est un contenu de la chaîne YouTube d'EQUINOXE TV

    Balle au centre

    19 janvier 202119 janvier 2021 Et voilà! La malédiction du football camerounais a encore frappé. Comme le criminel qui revient toujours sur les lieux...

    CPDM Outlook : 2021 Holds Plenty

    19 janvier 202119 janvier 2021 Looking at the milestones the Party covered last year despite the gloomy context, even greater strides are envisaged during...
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!