Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
dimanche, 20 septembre 2020 07:56
Plus

    BE PRESENT : CONFÉRENCE INTERNATIONALE

    Le 23 avril 2020 de 13h à 15h (heure de Yaoundé), l’IDEA (Intitute for Democraty and Electoral Assistance) organise un Webinar sur le thème : l’impact de la crise du Covid-19 sur le constitutionnalisme de l’Etat de droit dans les pays francophones et lusophones de l’Afrique Centrale et de l’Ouest

    Je présenterai la thématique suivante : l’impact des états d’urgence et situations d’exception décidées suite à la crise du Covid-19 sur les dynamiques socio-économiques et le secteur des entreprises dans les pays francophones et lusophones d’Afrique centrale et de l’Ouest.

    Quatre pistes de réflexion : droits des salariés ; la question de la protection sociale ; le secteur informel entrepreneurial ; la capacité des collectivités locales à adresser la riposte contre le Covid-19.

    Eléments de contexte

    Alors que la crise du COVID19 s’aggrave, son impact sur le développement démocratique des pays Africains devient une des principales priorités. Une large attention a été accordée à la question de ses conséquences sur les processus électoraux. Ses effets sur le constitutionnalisme et l’état de droit dans ces Etats n’ont pas vraiment été questionnés. L’attention a encore moins porté sur les pays francophones et lusophones d’Afrique de l’Ouest et Centrale. C’est pour combler ce double gap qu’IDEA International organise un webinar de 2 heures autour du thème l’Impact de la Crise du COVID19 sur le constitutionnalisme et l’Etat de Droit dans les Pays Francophones et Lusophones d’Afrique Centrale et de l’Ouest.

    L’objectif de l’échange sera de contribuer, à partir d’analyses pratiques rétrospectives et prospectives, à aider à la décision des officiels et nourrir la réflexion des experts, enseignants, chercheurs, journalistes, citoyens autour de cette thématique. Plus spécifiquement, la discussion considérera non seulement les défis en matière de dynamiques sociopolitiques induits par la crise du COVID19 ainsi que son impact sur le constitutionnalisme et à l’Etat de droit dans les pays Francophones et Lusophones d’Afrique Centrale et de l’Ouest, mais aussi les opportunités qu’elle représente pour leur développement démocratique. Les questions abordées incluront.

    – les dynamiques sociopolitiques induites par la crise du COVID19 – y compris la participation des plus vulnérables, l’accès aux services publics de base publics, la sécurité, la responsabilité, la gouvernance – dans les pays Francophones et Lusophones d’Afrique Centrale et de l’Ouest.

    – le nombre de pays ayant déclaré l’état d’urgence et la conformité de ces déclarations avec les constitutions et processus de contrôle de constitutionnalité.

    – la conformité des législations ou régulations d’exceptions adoptées dans le cadre de l’état d’urgence avec les dispositions constitutionnelles existantes, avec la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance ainsi qu’avec les dispositifs normatifs régionaux et internationaux.

    – le respect des droits de l’homme et des libertés publiques dans les situations d’état d’urgence.

    Modalités

    L’activité se fera en téléconférence grâce à la plateforme Bluejeans

    Nombre de participants 100 (membres du gouvernement, décideurs publics, acteurs du privé, universitaires, responsables politiques et acteurs de la société civile des pays africains).

    Elle sera modérée par Maurice Engueleguele, Thibaut Noel et Mathias Hounkpe, et aura pour principaux intervenants.

    – Dr. Cristina Fontes Lima, Ancienne Vice-Premier Ministre, Ancienne Ministre de la Santé et de la Défense du Cap-Vert

    – Prof. Abdoulaye Bathily, Ancien Représentant Spécial du SG ONU en Afrique Centrale

    –  Mme Michelle Ndiaye Ntab, Directrice de Programme, IPSS

    – Prof. Theodore Holo, Ancien Président de la Cour Constitutionnelle du Bénin

    – Prof. Viviane Ondoua Biwole, Université de Yaounde2, Cameroun et Université de Yale aux USA

    – Dr. Christine Desouches, Ancienne Administratrice de l’OIF, Université D’Abomey Calavi (ac)

    – Prof. Guy Rosatanga-Rignault, Université Omar Bongo de Libreville, Gabon

    – Prof. Joel Aivo, Université d’Abomey Calavi, Bénin

    Cet article a été écrit et publié en premier par le Pr Viviane Ondoua BIWOLE

    LAISSER UNE RÉPONSE

    SVP, laissez votre commentaire
    SVP, entrez votre nom ici

    *

    code

    533FansAimer
    2SuiveursSuivre
    25SuiveursSuivre

    Mobilité urbaine à Douala: Un système de bus rapides en vue pour 2021

    Une note publiée par les chercheurs à la Banque mondiale fait état que le Cameroun va soumettre un projet de bus rapide à Douala...

    Dès le 01er octobre 2020, Facebook va imposer à ses abonnés la TVA de 19,25% sur la vente des...

    – Evolution majeure dans la facturation des publicités Facebook au Cameroun. A compter du 1er octobre 2020, tous les annonceurs dont le pays...

    Élections régionales 2020: Ce sera le 6 Décembre

    Les élections régionales  sont prévues par la Constitution de 1996, mais n’ont jamais eu lieu. Elles sont désormais annoncées pour le 6 décembre 2020,...
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!