Ensemble, Dialoguons, Bâtissons !
mercredi, 3 mars 2021 10:27
Plus

    Atelier de consolidation du plan d’actions à court terme et de structuration des filières de l’industrie pharmaceutique en vue d…

    Atelier de consolidation du plan d’actions à court terme et de structuration des filières de l’industrie pharmaceutique en vue d…

    Faisant suite aux hautes instructions du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, contenues dans la lettre n° B70/d-24/SG/PM du 17 avril 2020 et conformément aux recommandations du Conseil de Cabinet du 30 avril 2020, le Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique a conduit des travaux de réflexion qui ont abouti à l’élaboration d’un projet de termes de référence des études de faisabilité sur le développement de l’industrie pharmaceutique locale ainsi qu’un plan d’actions à court terme pour soutenir la riposte gouvernementale face à la crise sanitaire due à la pandémie de COVID-19.

    Ces travaux de réflexion ont connu la participation active des administrations publiques, notamment les ministères en charge de la santé publique, de la recherche scientifique et de l’innovation, des finances, de l’économie, du commerce, de l’élevage, des pêches et des industries animales, de l’environnement, de l’agriculture, des établissements publics tels que LANACOME, LANAVET, CENAME, ANOR, MAGZI, des organisations du secteur privé à savoir GICAM, ONPC, AAIM, et des entreprises du secteur de l’industrie pharmaceutique.

    Le projet de termes de référence concerne l’élaboration d’une stratégie à long terme pour le développement d’une industrie pharmaceutique camerounaise performante, compétitive, durable et inclusive, conformément à la vision du Pilier Industriel Structurant « Chimie-Pétrochimie-Pharmacie » du Plan Directeur d’Industrialisation du Cameroun (PDI) qui est de bâtir une industrie chimique et pharmaceutique camerounaise compétitive, intégrée à l’économie camerounaise, pour servir le marché national et régional (CEEAC) et celui du Nigéria.

    S’agissant du plan d’actions à court terme, il comprend des activités regroupées en six (06) grandes composantes :

    (i)        la recherche et le développement de la pharmacopée locale ;

    (ii)       les exonérations fiscales et douanières ;

    (iii)      l’amélioration des conditions d’accès aux marchés ;

    (iv)      l’amélioration des capacités de production ;

    (v)       l’amélioration de l’accès au financement ;

    (vi)      le renforcement des capacités des acteurs et des structures de soutien.

    En vue de la mise en œuvre des activités identifiées dans ces six composantes, des groupes techniques ont été constitués avec chacun un leader désigné. Ces groupes techniques ont été chargés d’approfondir les réflexions sur les activités contenues dans le projet de plan d’actions à court terme et de rechercher les mécanismes de mise en œuvre de ces activités.

    Ainsi, le MINRESI a été désigné leader du groupe technique relatif aux activités liées à la recherche et le développement de la pharmacopée africaine, le MINFI pour les questions relatives aux exonérations fiscales et douanières, le MINCOMERCE pour les préoccupations liées à l’amélioration de l’accès au marché, le MINMIDT pour les activités concernant l’amélioration des capacités de production, le MINEPAT pour les problématiques liées à l’accès aux financements, le MINSANTE pour les activités liées au renforcement des capacités des acteurs et structures de soutien. Les autres parties prenantes aux travaux seront associées aux groupes constitués. Des projets de termes de référence ont été élaborés et transmis, en fin juin 2020, aux acteurs concernés pour préciser les résultats attendus.

    A date, des réunions des groupes techniques se sont tenues. Ces réunions ont permis aux acteurs concernés de faire des propositions sur les thématiques compte tenu des leçons tirées de la gestion gouvernementale de la lutte contre la propagation de la pandémie de la Covid-19, des potentialités et des difficultés dans le secteur de l’industrie pharmaceutique. Il s’est avéré opportun de consolider les travaux de ces groupes techniques pour réaliser un état des lieux de l’industrie pharmaceutique locale en vue de ressortir les potentialités locales, les ressources disponibles, les forces et faiblesses, les opportunités et menaces, les principaux acteurs et les interactions existantes, mais aussi de structurer les filières relevant du secteur dans la perspective de la mise en place d’une interprofession dans le secteur. Le présent atelier, objet des présents termes de référence, est fondamental pour l’élaboration de la stratégie nationale de développement de l’industrie pharmaceutique locale prescrite par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

    1. OBJECTIF GENERAL

    Les objectifs de la présente activité est de consolider le plan d’actions à court terme et de proposer les projets de structuration des filières relevant du secteur de l’industrie pharmaceutique et de textes de mise en place d’une interprofession.

    1. OBJECTIFS SPECIFIQUES

    De façon spécifique, il s’agira de :

    • consolider les travaux des groupes techniques chargés de la mise en œuvre du plan d’actions à court terme ;
    • ressortir les potentialités locales, les ressources disponibles, les forces et faiblesses, menaces et opportunités du secteur ;
    • identifier les principaux acteurs au plan national et international ainsi que les interactions existantes et discuter de partenariats stratégiques potentiels pouvant porter le secteur vers une meilleure couverture du marché local et sous-régional ;
    • identifier une liste de projets bancables et non bancables pouvant porter les ambitions du Cameroun visant à développer une industrie pharmaceutique dynamique et compétitive et discuter de leurs modalités de financement divers incluant les partenariats publics-privés (PPPs), l’initiative Pharma Africa avec EximBank Africa et autres ;
    • proposer une structuration des filières relevant du secteur et des projets de textes pour la mise en place d’une interprofession.
    1. RESULTATS ATTENDUS

    Les livrables devront contenir :

    • Un rapport de consolidation des travaux des groupes techniques chargés de la mise en œuvre du plan d’actions à court terme ;
    • la présentation des potentialités locales, les ressources disponibles, les forces et faiblesses, opportunités et menaces dans le secteur ;
    • l’identification des principaux acteurs au plan national, sous régional et international, les interactions existantes ainsi que la brochette des partenariats stratégiques potentiels pouvant porter les ambitions du secteur;
    • la finalisation de la liste des projets porteurs devant porter l’ambition renforcée du secteur et la proposition des sources de financement potentielles ;
    • un projet de structuration des filières relevant de l’industrie pharmaceutique et des projets de textes pour la mise en place d’une interprofession dans le secteur.
    1. METHODOLOGIE

    Cette activité se déroulera sous la coordination du Ministre des Mines, de l’Industrie et du développement Technologique, avec l’appui du Bureau Sous Régional de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-CEA) et avec la participation des autres départements ministériels, structures privées et organisations de la société civile impliquées. A cet effet, un cadre de concertation sera mis en place pour la validation de l’étude.

    Par ailleurs, pour l’atteinte des objectifs déclinés ci-dessus, un Consultant-facilitateur (Cabinet d’études) sera recruté. Le Consultant-facilitateur aura pour mission de proposer une approche méthodologique pour la consolidation des rapports des groupes techniques production et comment le rapport consolidé pourrait informer le pipeline des projets et la forme des partenariats innovants.

    Dans la perspective de cette étude, objet des présents termes de référence, les administrations responsables de chaque thématique, ont été invités par le MINMIDT à élaborer un rapport d’étape. Lesdits rapports seront présentés au cours de l’atelier de mutualisation qui sera facilité par le Consultant-facilitateur avec l’accompagnement technique du MINMIDT. Le rapport de chaque thématique devra faire ressortir les actions engagées par chaque groupe technique, les difficultés rencontrées ainsi que les perspectives assorties d’un chronogramme de mise en œuvre des activités identifiées à court terme ainsi que les défis du sous-secteur couvert par la thématique.

    Le MINMIDT se chargera de l’invitation des parties prenantes et de la mobilisation de son personnel pour l’accompagnement institutionnel et technique du Consultant-facilitateur pendant que le BSR-CEA se chargera du financement de l’activité proprement dite.

    Il sera notamment question pour le Consultant-facilitateur d’animer un atelier multisectoriel de mutualisation des travaux des groupes de réflexion mis sur pied par le MINMIDT. Au cours de cet atelier qui se tiendra du 27 au 28 janvier 2021, il devra recueillir les données nécessaires et faciliter les discussions sur le partenariat stratégique ainsi que les activités à potentiel mobilisateur pour l’industrie pharmaceutique. Il devra également prendre en charge les experts identifiés qui présenteront les différents exposés.

    A partir des données recueillies, le Consultant-facilitateur devra élaborer un rapport de l’état des lieux et du diagnostic du secteur de l’industrie pharmaceutique locale, un projet de structuration des filières ainsi que les projets de textes pour la mise en place d’une interprofession dans le secteur.

     

    Cet article a été écrit et publié en premier par le MINIMIDT

    536FansAimer
    0SuiveursSuivre
    34SuiveursSuivre

    CIRCULAR LETTER No. 001/RDPC/SG OF MARCH 2, 2021 RELATING TO THE POLITICAL BASIC...

    THE SECRETARY GENERAL OF THE CENTRAL COMMITTEE TO ALL: Heads of the Permanent Regional and Departmental Delegations of the Central Committee;Presidents of the CPDM, WCPDM,...

    LETTRE CIRCULAIRE N° 001/RDPC/SG DU 2 MARS 2021 RELATIVEAUX OPERATIONS DE VALIDATION DES SOMMIERS...

    LE SECRETAIRE GENERAL DU COMITE CENTRAL Aux Chefs des Délégations Permanentes Régionales et Départementales du Comité Central ;Présidents et Présidentes des Sections RDPC, OFRDPC, OJRDPC ;Militants...
    X
    We beg you, STAY!
    If you leave, a kitten in Cameroon will die... 😹

    Thanks to stay and build The New Cameroon, our beloved country!