🇹đŸ‡Č Cameroun: 14,4 milliards du PNUD et de la BADEA pour les entreprises affectĂ©es par la pandĂ©mie du Covid 19

🇹đŸ‡Č Cameroun: 14,4 milliards du PNUD et de la BADEA pour les entreprises affectĂ©es par la pandĂ©mie du Covid 19

Le 27 septembre 2022, Alamine Ousmane Mey, ministre camerounais de l’Economie(Minepat) et Jean-Luc Stalon, reprĂ©sentant sortant du Programme des Nations unies pour le dĂ©veloppement(Pnud) au Cameroun ont signĂ© Ă  YaoundĂ©, une convention de 21 millions de dollars soit environ 14, 406 milliards de FCFA. Cette convention fait suite Ă  l’accord de prĂȘt de 18,9 millions de dollars (12,972 milliards de FCFA) signĂ© entre le gouvernement camerounais et la Banque arabe pour le dĂ©veloppement Ă©conomique (Badea) le 21 aoĂ»t 2021.

Lire aussi : La Badea augmente de 376% son capital social

Pour la mĂȘme cause, le Pnud qui intervient en tant que partenaire d’exĂ©cution s’est engagĂ© Ă  apporter une aide financiĂšre d’un montant de 1 million de dollars soit 720,3 millions de FCFA pour accompagner le gouvernement dans la mise en Ɠuvre de ce Projet. L’Etat du Cameroun a Ă©galement injectĂ© 720, 3 millions de FCFA dans le mĂȘme projet.

Ladite convention intervient dans le cadre d’un projet destinĂ© au secteur privĂ© qui vise Ă  favoriser une relance rapide de l’activitĂ© Ă©conomique. Ledit programme s’étend sur 3 ans et ambitionne de renforcer la rĂ©silience des trĂšs petites entreprises(TPE), des petites entreprises(PE), les moyennes entreprises(ME) et les startups numĂ©riques. Ceci en rĂ©ponse aux incidences induites par la survenue du coronavirus au Cameroun en mars 2020, a qui viennent se greffer les effets de la crise russo-ukrainienne.

Lire aussi : Route Olama-Kribi : 1,7 milliard de F en plus pour le bitumage du tronçon Bingambo-Grand-Zambi

L’opĂ©ration de soutien dont vient de bĂ©nĂ©ficier le secteur privĂ© camerounais affectĂ© par la pandĂ©mie de la Covid-19 concerne 6 rĂ©gions camerounaises : le Centre, l’Ouest, le Littoral, Nord-Ouest, Sud-Ouest et l’ExtrĂȘme-Nord. Il intervient dans un contexte oĂč selon l’Institut national de la statistique (INS), 90% des entreprises privĂ©es ont Ă©tĂ© touchĂ©es par la crise sanitaire. Pour la plupart, elles n’arrivaient pas Ă  Ă©couler normalement leurs produits sur le marchĂ© en raison des mesures de restriction. Raison pour laquelle, « ces entreprises, surtout les petites et moyennes entreprises ont besoin de reconstruire leur capacitĂ© de production, bĂ©nĂ©ficier des financements et tirer profit de l’environnement des affaires », a dĂ©clarĂ© Alamine Ousmane Mey.

Lire aussi : Accompagnement du secteur privé : le Pnud et Proparco débloquent 164 millions de F au profit des PME à travers le Gicam

Cet article a été écrit et publié en premier par Ecomatin

«Avec les embouteillages, j’ai pris la moto » : Emmanuel Eseme raconte son calvaire au Championnat d’Afrique d’AthlĂ©tisme

«Avec les embouteillages, j’ai pris la moto » : Emmanuel Eseme raconte son calvaire au Championnat d’Afrique d’AthlĂ©tisme

Le Championnat d'Afrique d'Athlétisme, qui se tient actuellement à Douala au Cameroun, est en pleine crise organisationnelle. Les épreuves sont ponctuées de problÚmes de programmation et de retards, ce qui a causé beaucoup d'ennuis à certains athlÚtes. L'un d'entre...

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invalid model provided!